Votre navigateur est obsolète! Essayer d’ouvrir cette page web sur un autre navigateur.
Aller au contenu
Compostez malin !
12 janvier 2024

Compostez malin !

« À compter du 1er janvier 2024, conformément au droit européen et à la loi anti-gaspillage de 2020, le tri des biodéchets sera généralisé et concernera tous les professionnels et les particuliers ».

Pas de panique, la Brigade Culinarion vous a sélectionné deux essentiels !

Le seau à compost

Avec le seau à compost d'intérieur métal et bambou PEBBLY, vous stockez jusqu'à 7 litres de biodéchets avant de les mettre au compost.

Pratique à transporter et très simple à manipuler, ce seau à compost contient même un filtre à charbon amovible pour éviter les mauvaises odeurs.

Seau à compost

Seau à compost

Découvrez le Seau à compost d'intérieur métal et bambou de Pebbly, un bac à compost idéal pour stocker ses épluchures le temps de les mettre au compos...

39€90

Le réducteur de biodéchets

Offre une solution simple, à domicile, pour accompagner la transition et permettre à chacun de trier, réduire et valoriser facilement ses déchets alimentaires du quotidien.

Composteur de cuisine

Composteur de cuisine

Avec le composteur Riviera & Bar vous réduisez le volume de vos biodéchets de 85% environ et vous créez en même temps votre propre fertilisant. Compac...

399€90

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

1- Remplir la cuve au fur et à mesure

La majorité des biodéchets du quotidien est compatible. Stockage hermétique et sans odeur.

2- Traiter

Cycle en 3 étapes automatiques : Séchage, Broyage et Refroidissement.

Durée d’un cycle : 4 à 8 h, en fonction de la nature des biodéchets et de leur taux d’humidité

3- Utiliser ou revaloriser le résidu

Pour fertiliser ses plantes d’intérieur ou d ’extérieur, agrémenter son compost; le rapporter facilement au point de collecte des biodéchets ou le stocker sans nuisance avant le ramassage dédié.

Bénéfices multiples, adaptés à tous les foyers, en zones urbaines ou rurales, avec ou sans jardin :

•Evite les odeurs et les insectes liés à la décomposition des aliments

N’attire pas les nuisibles sur le compost (notamment pour les déchets carnés et les restes alimentaires)

•Permet de limiter les désagréments du stockage et la fréquence du transport des biodéchets vers le point de collecte le plus proche (ni coulure, ni putréfaction, moindre volume)

CARACTERISTIQUES PRINCIPALES

LA CUVE

•3L (env. 600g de biodéchets)

•En céramique : ultra-résistante et facile à nettoyer (compatible lave-vaisselle)

Amovible et avec couvercle : manipulations facilitées

LE FONCTIONNEMENT

•Cycle automatique : par simple appui sur « Départ ». Affichage à l’écran de l’étape en cours et arrêt auto.

•Faible consommation énergétique :  1 cycle consomme 1,5 kWh, soit env. 0,26 € / cycle (Coût annuel pour 2 cycles par semaine ~ 30€ - essais labo interne)

•Volume sonore modéré : env. 45 dB en phase de broyage (équivalent lave-vaisselle)

LE FILTRE ANTI-ODEUR

•A charbon actif : il retient la majeure partie des odeurs, permettant de remplir la cuve au fur et à mesure des repas, en absorbant les odeurs lors du stockage des biodéchets et de leur traitement

•Rechargeable : durée de vie : 3 mois env., indiqué par l’appareil ; Granulés de charbon actif disponibles en accessoires ou granulés universels du commerce

•Un seul filtre : efficacité avérée, économie de granulés et de plastique (le filtre ne se jette pas !)

L'ENTRETIEN

Mode auto-nettoyant: : à l’eau, nettoie automatiquement les éventuelles coulures dans la cuve en 1h env.

•Au lave-vaisselle : la cuve est compatible, ou peut aussi se laver simplement à l’eau chaude savonneuse

•En un coup d’éponge : sans angle ni recoin, et de finition mate, le corps de l’appareil permet de se débarrasser facilement des éventuelles coulures

POUR ALLER PLUS LOIN…

En France, la gestion et la valorisation des biodéchets (déchets alimentaires et déchets verts) incombe aux collectivités.

Il existe donc de fortes disparités, même au sein d’une même région. Chaque habitant devra intensifier son tri à la source, en ne jetant plus ses biodéchets dans la poubelle des ordures ménagères. Les collectivités ont le choix d’offrir 2 types de solutions pour leur collecte :

La gestion de proximité - COMPOSTAGE

Un dispositif de compostage collectif ou de composteurs rotatifs

- L’usager reçoit un « bioseau » dans lequel il collecte ses biodéchets quotidiens. Il doit ensuite aller les déposer dans le dispositif collectif mis en place.

Certaines communes peuvent également valoriser le compostage individuel pour les habitants disposant d’espaces verts.

La collecte séparée - RAMASSAGE

Des collectes spécifiques liées au ramassage des biodéchets sont organisées : véhicules de ramassage dédiés ou installation de bornes d’apport volontaires

- L’usager reçoit un bac et des sachets spéciaux pour stocker et transporter ses biodéchets. Les biodéchets sont collectés à des fréquences établies.

COMPOST OU FERTILISANT ?

Le compost

est une matière humide et vivante, riche en micro-organismes, qui va plutôt procurer de la texture au sol.

Le fertilisant

est une matière riche en nutriments (type azote, potassium et phosphore) dont les plantes ont besoin pour leur croissance et qui vont les nourrir.

Le résidu issu de la transformation peut être revalorisé comme fertilisant, pour le jardin, le potager, les bacs à fleur et les plantes d’intérieur et d’extérieur, en fonction des aliments qui auront été placés dans la cuve :

Astuces